top of page
  • Photo du rédacteurSophie

Comment soulager les fonctions exécutives, à la maison et en classe ?

Dernière mise à jour : 12 mai


Dans un précédent article, nous discutions des jeux gratuits les plus pertinents pour le bon développement des fonctions exécutives durant l'enfance et l'adolescence.


S'il est nécessaire que les fonctions exécutives se développent, alors pourquoi chercher à les "soulager" ?

Rappelons nous... Les fonctions exécutives servent en cas de situation nouvelle.


Imaginons maintenant quelqu'un qui apprend à conduire...


- Lors des premières heures de conduite - Toutes les fonctions exécutives sont sollicitées ! Quelques exemples : > Régulation émotionnelle : Je dois conduire malgré la crainte de gêner les autres usagés. > Mémoire de travail : Je dois garder en tête la vitesse à maintenir. > Attention : Je dois rester attentif aux panneaux d'indication. > Flexibilité : Je dois gérer à la fois mes pédales et mon levier de vitesse.

> Inhibition : Je dois ignorer le bruit d'un klaxon qui ne me concerne pas. > Planification : Je dois anticiper mon passage de vitesse avant que le feu ne passe au vert.


- Après 3 ans de conduite, sur le chemin du travail - Les fonctions exécutives sont quasiment au repos.


Je peux désormais repenser à ma journée, écouter la radio, rêvasser... Tout en conduisant. Mes fonctions exécutives m'aiderons désormais si des travaux entravent soudainement ma route habituelle ou si un piéton traverse de façon tout à fait inattendue.


La charge exécutive est beaucoup moins lourde.



Comment en est-on arrivé là ? En s'entraînant, bien sûr... Mais également en soulageant les fonctions exécutives en début d'apprentissage !

Lors de la première leçon, je ne m'occupais que de mon volant. Lors des leçons suivantes, mon moniteur me rappelait à voix haute la limitation de vitesse et m'assistait pour les directions. En agissant ainsi, il a soulagé certaines de mes fonctions pour me permettre de performer sur d'autres tâches, nécessitant mon raisonnement ou d'autres de mes fonctions exécutives.


En fait, c'est pareil pour tous les apprentissages nouveaux


Face à un nouvel apprentissage : n'importe quel enfant, adolescent ou adulte performera mieux si ses fonctions exécutives sont dans un premier temps soulagées. Parfois, c'est également une nécessité pour permettre à l'apprentissage de se faire : par exemple quand les fonctions exécutives sont particulièrement immatures, s'il existe un trouble cognitif spécifique ou global ou face à des périodes de stress intense.


Passons aux choses concrètes...



SOULAGER LES FONCTIONS EXECUTIVES A LA MAISON


Régulation émotionnelle

Afin de soulager et faciliter la régulation émotionnelle, il existe des outils que vous pouvez mettre en place chez vous :

1. Prévoir, dans un coin de la maison au calme, des outils sensoriels à manipuler.

Ces outils stimulent les sens et aident à un retour au calme qui permet de mieux réguler puis d'analyser les émotions vécues.


Exemples :

Une bouteille sensorielle


Des fidget toys

Du sable "kinétique"

2. Proposer une technique simple de méditation : Le "4-3-2-1"

Citer > 4 choses que tu voies

> 3 sensations que tu sens contre ta peau

> 2 sons que tu entends > 1 odeur que tu sens


3. Faire preuve d'empathie


Quand les fonctions exécutives sont immatures ou saturées, nous agissons parfois de façon à ce que l'autre pense à de la provocation et nous réprimande : nous sommes comme "bloqués" et ne faisons rien de productif ou encore nous faisons tout de travers. Même si nous avons déjà fait quelque chose 500 fois, nous pouvons nous retrouver dans la même situation que notre première heure de conduite !


Pensez à faire preuve d'empathie face à quelqu'un qui agit comme tel car s'énerver contre la personne ou l'accuser de ne pas faire d'effort, sature d'autant plus les fonctions exécutives et ruine les chances de productivité. Un simple "Courage, tu peux y arriver" peut changer bien des choses.

Mémoire de travail

Si la mémoire de travail est surchargée, nous avons tendance à faire le choses à moitié, les repousser à plus tard ou à abandonner avant d'avoir essayé.

Pour éviter cela, il est possible de :


1. Décomposer les consignes données en plus petites étapes ou en consignes plus spécifiques.

Exemples :


Remplacer « Range ta chambre » Par « Trie les vêtements en 2 piles sale / propre » ou « Range les affaires sous le lit »

2. Organiser les tenues de la semaine par jour


Attention

Attention et intérêt sont étroitement liés. Ainsi, le cerveau dépense beaucoup d'énergie pour se concentrer sur quelque chose qui ne l'intéresse pas. A l'inverse, il peut se concentrer avec une facilité déconcertante sur les choses qui le passionnent.


Il est donc possible de ludifier / gamifier les tâches les plus contraignantes.


Exemples :


Ajouter une touche surprenante, un côté jeu / défi pour les tâches les plus contraignantes : Débarrasser en dansant sur de la musique Faire ses devoirs dans un endroit étonnant Se laver les dents en s'arrêtant le plus proche de 3min sans regarder le chronomètre

Intégrer un personnage d'un univers qui plaît particulièrement dans un exercice de maths Flexibilité

Les temps de transitions - de passage d'une activité à une autre - nous demandent un effort particulier en terme de flexibilité mentale. Les anticiper permet donc de soulager cette charge. Pour permettre cela, un outil existe :

Le Time-Timer est un minuteur de 60 min qui permet de matérialiser le temps grâce à son système unique de représentation visuelle. La partie visible du disque rouge diminue au fur et à mesure que le temps s’écoule jusqu’à disparaître complètement.

Time-Timer est également une application

Disponible sur Apple et Google.

Inhibition

Nous avons besoin de bouger : c'est dans notre nature ! Rester assis sur une chaise plusieurs heures par jour va à l'encontre de cette nature. Pour cette raison, rester immobile nous demande des ressources. Cela peut paraître paradoxale mais, souvent, nous nous concentrons mieux en bougeant, en griffonnant, en faisant les cent pas.


Permettre le mouvement est donc la technique qui permet souvent de soulager l'inhibition.


Exemples :


Utiliser des objets qui permettent de rester assis tout en bougeant : coussin d'assise dynamise, gym ball, élastique aux pieds d'une chaise...




Réciter sa poésie en courant

Faire une session de questions-réponses en se lançant une balle

Faire un coloriage en mettant les feutres à l'autre bout de la pièce



Planification

Chacune de nos fonctions exécutives est soulagée lorsque nous mettons en place des routines. Mais c'est peut être la planification qui l'est encore d'avantage dans ces cas-là.


Alors voici quelques exemples de propositions afin de mettre en place des tableaux de routines matin / midi / soir





















Plusieurs étapes d'une routine du soir avec des lumières à éteindre à chaque fois que l'étape est complétée
Crédit : They_are_the_future / Instagram



SOULAGER LES FONCTIONS EXECUTIVES EN CLASSE

Régulation émotionnelle


Après un exercice difficile, avant un temps de présentation devant toute la classe ou encore après le temps de la récréation... Nombreux sont les moments en classe où l'on doit réguler ses émotions. Il est possible d'accompagner ces moments avec quelques minutes de relaxation. Des temps de cohérences cardiaque peuvent ainsi être proposés aux élèves. Cohérence kid - La cohérence cardiaque pour les enfants de David O' Hare, rassemble de nombreuses relaxations courtes et possibles en groupe

Couverture du livre - trois enfants avec les annotations super calme, super attentif, super courageux et super confiant

Mémoire de travail


Quand sa mémoire de travail est surchargée, l'élève peut avoir bien du mal à commencer un travail et se retrouver "bloquer" dans l'inaction. Pour éviter cela, vous pouvez :


1. Expliciter la toute première étape de la consigne si l'élève n'a pas commencé. Sinon, lui rappeler l'étape qu'il vient de terminer et l'étape suivante à réaliser.


Exemples

« Tu viens de lire la phrase, tu dois maintenant chercher l’adjectif »

« Pour commencer ton étude de documents, commence par déterminer le nombre de documents différents »


2. Soulager la mémoire de travail, c'est aussi bien sûr légitimer l'utilisation de penses-bêtes, de notes, de schémas, d'évaluations avec le cours à disposition ou la calculatrice. Ces outils sont précieux et permettent à l'élève de raisonner d'avantage.

Attention

En classe, il est fréquent de décrocher son attention... Pour certains élèves, il s'agit de micro-coupures. Pour d'autres, il est bien plus difficile de se remobiliser et le décrochage peut se transformer en absence de très longues minutes.


Un signe, une métaphore de l'attention : Convenir d'un signe avec l'élève qui voudrait dire "il est temps de se remobiliser". Ce signe, visuel ou tactile sera plus efficace qu'un rappel à l'ordre à l'oral - qui peut ne pas être entendu, distraire les autres élèves ou stigmatiser l'élève qui se déconcentre plus souvent.


Exemple


Une cible scotchée ou posée sur la table

L'enseignant la pointe du doigt dès qu'il juge que l'élève doit se remobiliser. L'élève peut également l'utiliser pour lui même quand il se sent en difficulté au niveau attentionnel.


Flexibilité

La flexibilité mentale est mise à rude épreuve en classe : rare sont les activités durant lesquelles elle est au repos. Il est toutefois possible de la soulager en isolant au maximum la difficulté des exercices et des évaluations. Généralement, une évaluation n'évalue jamais une seule et unique compétence... Mais si l'enseignant propose dans un premier temps des activités qui ne demandent qu'une seule habileté, il prépare le terrain d'un conduite fluide et automatique, comme le moniteur d'auto-école qui ne propose d'abord que le volant.


Exemples :


L'activité suivante demande beaucoup d'habiletés différentes : "Sur des étiquettes sont inscrits les mois de l'années dans le désordre. Découpez et coller les étiquettes dans l'ordre"

Il est possible de soulager la flexibilité mentale en proposant aux élèves d'effectuer cette activité à l'oral, ou en les numérotant de 1 à 12.

Une activités de découpage minutieux et de collage sera alors proposée par ailleurs.

Une évaluation d'orthographe (dictée) évaluera également l'attention divisée (écouter et écrire en même temps) ainsi que le geste d'écriture (graphisme). Il est possible de proposer des dictées avec choix multiples à entourer ou des dictées à trous.

Inhibition

Les salles de classe demandent beaucoup d'énergie pour le contrôle inhibiteur : l'élève doit ignorer les stimuli provenant de ses camarades mais également des murs souvent chargés visuellement.


1. Mettre en place un brise vue peut soulager l'inhibition en coupant les stimuli visuels et en créants un espace propice à la concentration.



2. Ne pas oublier d'accorder également de l'importance au mouvement en classe. Des élèves qui bougent sont des élèves qui se concentrent, puisque l'inhibition motrice est alors soulagée.


Exemples :


Calcul mental en groupe : tout le monde debout !

Chacun peut s'asseoir en silence dès qu'il a la réponse en tête.


Discuter autour d'un sujet en sciences

en se donnant la parole via un objet à lancer / réceptionner.


Confier des responsabilités aux élèves (effacer le tableau, distribuer) pour les faire bouger



Planification

Pour soulager la planification qui bloque parfois la mise au travail, il est possible de décomposer la consigne donnée en petites étapes de réalisation. Exemple :


Pour « Entourer les adjectifs en vert » 1. Prendre un stylo vert 2. Chercher dans sa mémoire qu’est ce qu’un adjectif, trouver un exemple 3. Lire la première phrase 4. Chercher l’adjectif dans la phrase 5. Entourer l’adjectif 6. Lire la deuxième phrase et retour à la phase 4


Les étapes de réalisation peuvent être explicitées en classe entière avant de commencer l'exercice, puis notées au tableau.

0 commentaire

Comments


bottom of page