top of page
  • Photo du rédacteurSophie

5 idées pour éviter le biais de négativité en classe

Dernière mise à jour : 18 juil. 2022


Le coeur dit "Cerveau regarde" en montrant de nombreuses boules sur lesquelles est écrit "BIEN". Le cerveau répond "Pas maintenant, tu ne vois pas que je suis occupé" en regardant une boule sur laquelle est écrit "MAUVAIS"

A quoi correspond le biais de négativité ?


Le biais de négativité consiste à se concentrer d'avantage sur ce qui est négatif. Ainsi, nous accordons d’avantage d’importance et nous concentrons plus particulièrement sur les mauvaises nouvelles, les critiques négatives, les échecs ou les défauts d’une personne.

Ce biais est naturel et normal car il s'agit d'un automatisme qui nous sert à nous protéger et éviter au maximum les situations de danger, il est donc ici question d'un réflexe ancestral ! Il influence de façon importante notre comportement et l’éviter est plus difficile qu’il n’y parait.


5 idées pour l'éviter en classe


  1. Le code comportement neutre Pour inciter les élèves à respecter les règles de vie en classe, les enseignant(e)s ont parfois recours à un code de comportement, qui peut par exemple se matérialiser par des couleurs. L'élève obtient la couleur verte s'il a respecté les règles de vie et la couleur rouge si ce n'était pas le cas. Souvent cependant, les élèves démarrent la journée dans le vert, ce qui favorise les remarques ne concernant que les comportements négatifs. Pour éviter cela, il est possible d'utiliser un code de comportement neutre, de couleur grise par exemple. Les enfants démarrent la journée dans cette zone neutre et aurait la possibilité d'évoluer vers la couleur verte s'ils parviennent à respecter les règles de vie. Ce fonctionnement permet facilement de souligner également les comportements positifs, correspondant à ce qui est attendu.                  

  2. L'interaction positive Entre deux temps d'activités ou d'exercices, les enseignant(e)s sont souvent amené(e)s à remarquer les élèves qui n'ont pas rangé leurs affaires ou ne sont pas prêt à démarrer. Et si l'on soulignait aussi la réussite des enfants qui ont convenablement rangé l'activité précédente et ont réussi à s'organiser ? L'interaction positive peut servir à renforcer positivement cette réussite. Cette interaction peut par exemple se faire par un geste comme une tape dans la main ou un tampon positif réservé à l'organisation apposé dans la marge du cahier ouvert.

  3. La cour de récréation Le biais de négativité est particulièrement présent lors des temps de récréation. Pourquoi ? Car les adultes n'interviennent auprès des enfants presque qu'en cas de conflits ou de comportements non désirés. Il existe pourtant de nombreux comportements qui pourraient être renforcés positivement par un mot d'encouragement ou une attention importante de la part de l'adulte. Il est possible de faire le point sur ce qui s'est bien passé au retour en classe : Des enfants ont réussi a respecter les règles d'une partie de football ? D'autres ont réussi a utiliser un vélo pour trois ? Parlez-en !

  4. La fierté du jour Un moment peut être réservé en classe pour parler des fiertés que chacun a pu ressentir dans la journée. Durant ce moment d'échanges, l'enseignant(e) peut faire le point sur ses propres fiertés et les partager. Attention, les fiertés de l'enseignant(e) doivent être liées à ses actes et non à ceux des élèves. Ex : "Je suis fier d'avoir trouvé un exemple amusant pour expliquer la division", "Je suis fière d'avoir bien pensé à vous distribuer ce mot pour vos parents", "Je suis fière d'avoir travaillé pour préparer cette activité hier soir"

  5. Les encouragements Avec les encouragements, on cherche à valoriser autre chose que la réussite à tout prix, et mettre l'accent sur la persévérance, la prise de risque, le progrès. Encourager les élèves permet d'augmenter leur motivation. Il est possible pour encourager un élève de mettre l'accent sur le travail qui a été fourni mais aussi tout simplement de verbaliser ce qui a été fait ou doit être fait avec positivité. Ex : "Bravo, ton travail a payé.", "Tu as pu démarrer tout de suite cet exercice et finir rapidement car tu étais très attentif pendant la consigne", "Courage, je sais que ce n'est pas facile !"



Des ressources pour aller plus loin !


  • Rendez vous sur ce site, consacré à l'éducation positive. Vous y retrouverez des exercices à mettre en place dans le cadre de l'éducation positive.


  • L'impasse de la punition à l'école, des solutions alternatives en classe E. Debarbieux

  • La discipline positive dans la classe. Favoriser l'apprentissage en développant le respect, la coopération et la responsabilité. J. Nelsen, L. Lott et S. Glenn


  • Cette vidéo qui explique ce qu'est la discipline positive et qui donne des exemples concrets de son utilisation en classe :



0 commentaire

Comments


bottom of page